06202018Mer

Le Monde.fr :Depuis des mois, les manifestants assurent que des soldats iraniens participent à la répression en Syrie. Mais les preuves de cette implication sont rares, voire inexistantes. Depuis vendredi 27 janvier, des soldats déserteurs de l'Armée syrienne libre (ASL), appartenant à la brigade Al-Farouk, affirment détenir sept Iraniens, cinq militaires et deux civils.

Recherche

Iran, Les ouvriers du terminal de fret routier de Ispahan, rejoignent la grève nationale. le 31 mai

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS