07162018Lun

Irrité par la décision de Staffan de Mistura (émissaire de l’ONU) d’envoyer une invitation au régime iranien, le principal allié de Bachar al-Assad, la Coalition nationale syrienne, la principale formation de l’opposition dans ce pays, a dit qu’il ne prendra pas part à des pourparlers avec lui, a déclaré aujourd’hui un membre de cette coalition.

Sous-catégories

Recherche

Iran, Les ouvriers du terminal de fret routier de Ispahan, rejoignent la grève nationale. le 31 mai

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS