11192019Mar

Suite à l'accord annoncé le 14 juillet à Vienne sur le programme nucléaire iranien, Maryam Radjavi, la Présidente élue du Conseil national de la résistance iranienne estime que, malgré ses lacunes et les concessions injustifiables accordées à la dictature religieuse, cet accord passé entre le régime des mollahs et les P5+1 est un recul imposé et un dépassement des lignes rouges annoncées par Khamenei (le Guide suprême du régime des mollahs). Lignes rouges sur lesquelles il n’a cessé d’insister pendant douze ans, notamment ces dernières semaines.

Reuters - VIENNE, 14 juillet – Principaux développements de la crise liée au programme nucléaire iranien:
EN AOÛT 2002, un groupe d'opposants en exil, le Conseil national de la résistance iranienne, dénonce l'existence de sites nucléaires clandestins d'enrichissement de l'uranium à Natanz et d'une centrale nucléaire à eau lourde à Arak.

* Le programme de missiles balistiques au centre des débats
* Discussions aussi sur l'embargo sur les armes
* La date butoir du 7 juillet pourrait être repoussée au 9
Avc AFP - VIENNE, 6 juillet (Reuters) - Les sanctions de l'Onu liées au programme iranien de missiles balistiques, et plus largement aux les armes iraniennes, font partie des points de désaccord entre Téhéran et le groupe P5+1 dans les négociations de Vienne sur le programme nucléaire de la République islamique, ont déclaré lundi des responsables occidentaux et iraniens.

Recherche

Grand rassemblement de l'opposition iranienne à Achraf 3 - Juillet 2019

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS