06212018Jeu

New York Times: Par Dheepthi NAMASIVAYAM and Steven ERLANGER - Taverny, France - Au moins à 30.000 opposants au gouvernement iranien se sont rassemblés samedi dans un stade de cette ville tranquille en dehors de Paris pour soutenir le Conseil national de la Résistance iranienne dans un grand rassemblement, un an après des élections contestées en Iran.

Sudouest: Par Pauline Garaude - «Le régime est complètement fissuré et délégitimé. Et en réaction à sa propre faillite, il se durcit », expose Reza Djalili, expert iranien du Centre d'études internationales de Genève. Fissures d'abord au sein du système puisque toute une frange de mollahs a pris en un an ses distances pour rejoindre les rangs de l'opposition.

The Guardian: par Geoffrey Robertson - C’est arrivé pendant l'été 1988, quand la guerre avec l'Irak a pris fin en une trêve amère. Les prisons iraniennes étaient pleines d'étudiants condamnés pour avoir protesté contre l'ayatollah Khomeiny au début des années 1980 - marxistes et gauchistes de toutes sortes et partisans de l’organisation des Moudjahidine du peuple.

Recherche

Iran, Les ouvriers du terminal de fret routier de Ispahan, rejoignent la grève nationale. le 31 mai

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS