11192019Mar

Les pays arabes portent plainte auprès de l’ONU contre l'Iran alors la Russie s’apprête à vendre des armes à Téhéran

Les pays arabes ont adressé une lettre à l’ONU pour exprimer leurs inquiétudes face à la politique expansionniste de l’Iran dans la région. La lettre de 11 pays condamne le rôle joué par l’Iran dans le conflit yéménite à travers l’entrainement des "putschistes" houthis et leur approvisionnement en armes. La lettre est signée par les Emirats-Arabes-Unis, les pays du conseil de coopération des pays du golfe ainsi que l’Égypte, la Jordanie, le Soudan et le Yémen.

Le Maroc, a également apposé sa signature, aux côtés de 10 autre pays, sur cette lettre qui accuse Téhéran de parrainer des groupes terroristes dans la région arabe.

La correspondance rédigée à l’attention du président de la 71ème assemblée générale des Nations Unies Peter Thomson a été distribuée sur l’ensemble des pays des Nations Unies.

Les pays arabes rappellent que la Constitution de l’Iran appelle à l’ « exportation de la révolution islamique » au-delà de ses frontières et que la république islamique soutient le terrorisme à travers le Hezbollah au Liban et en Syrie, les Houthis au Yémen et d’autres cellules terroristes au Bahreïn, l’Irak, l’Arabie Saoudite et le Koweït.

La Russie et l'Iran discutent d'un accord de 10 milliards de dollars d'armes

Pendant ce temps, une information vient d’attiser l’inquiétude des pays arabes de la région. Selon l’agence Reuters, la Russie et l'Iran négocient un contrat d'armement d'un montant de 10 milliards de dollars par lequel Moscou livrerait à Téhéran des chars T-90, des systèmes d'artillerie, des avions et des hélicoptères, a indiqué un responsable russe cité par l'agence de presse RIA, lundi.

Viktor Ozerov, président de la commission de la Défense et de la Sécurité du Conseil de la Fédération, la chambre haute du parlement russe, a précisé que ces discussions ont eu lieu lors d'une visite parlementaire en Iran, précise RIA.

Recherche

Grand rassemblement de l'opposition iranienne à Achraf 3 - Juillet 2019

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS