05262018Sam

La France veut une négociation avec l’Iran sur ses activités nucléaires, balistiques et déstabilisatrices

iran-france-ledrian-zarif

Selon le site du ministère français des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian s’est entretenu au téléphone avec son homologue iranien, Mohammad Javad Zarif le 9 mai. Il lui a rappelé la détermination de la France à préserver l’accord de Vienne. De même, comme il l’a dit lors de sa visite à Téhéran le 5 mars 2018, la France invite l’Iran à ouvrir une discussion approfondie sur l’ensemble des questions relatives à la stabilité régionale.

A ce sujet, le ministre a rappelé la volonté du chef de l’Etat de travailler collectivement à un cadre plus large incluant les activités nucléaires et le programme balistique de l’Iran ainsi que la solution des crises au Moyen-Orient.

M. Jean-Yves Le Drian poursuivra ses consultations avec ses homologues allemand et britannique sur l’ensemble de ces points. Tous trois sont déterminés à maintenir l’unité européenne sur le dossier iranien. Ils y travailleront étroitement avec la Haute Représentante, Mme Federica Mogherini, et les partenaires européens.

Par ailleurs, le porte-parole du MEA a fait part le 10 mai des « préoccupations grave de la France après les tirs qui ont visé des positions israéliennes sur le plateau du Golan au cours de la nuit dernière. »

« La France rappelle son attachement indéfectible à la sécurité d’Israël et condamne toute tentative d’y porter atteinte. Elle souligne la nécessité que toutes les parties fassent preuve de retenue afin d’éviter une escalade dangereuse des tensions au Moyen-Orient. C’est la raison pour laquelle, comme le président de la République l’a annoncé, elle souhaite notamment que s’ouvre une négociation avec l’Iran dans un cadre plus large incluant ses activités nucléaires et son programme balistique ainsi que la solution des crises dans la région.

« A cet égard, elle rappelle l’urgence de négocier une solution politique à la crise syrienne, demande à l’Iran de s’abstenir de toute provocation militaire et le met en garde contre toute tentation d’hégémonie régionale. Le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, aura l’occasion de s’en entretenir la semaine prochaine avec son homologue iranien, Mohammad Javad Zarif. »