10182019Ven

Belgique-Un diplomate iranien accusé d'avoir préparé un attentat

Belgique-Un diplomate iranien accusé d'avoir préparé un attentat

Avec Reuters - Un diplomate iranien, remis mardi par l'Allemagne à la Belgique, a été inculpé mercredi de tentative d'assassinat terroriste et de préparation d'une infraction terroriste, dans le cadre de l'enquête sur la tentative d'attentat déjouée le 30 juin contre un rassemblement d'opposants iraniens à Villepinte, près de Paris, a annoncé le parquet fédéral belge.

Ce diplomate, identifié par le parquet sous le nom d'Assadollah A., était en poste en Autriche depuis 2014 et avait été arrêté en Allemagne. Il est soupçonné d'avoir demandé à un couple d'origine iranienne arrêté le 30 juin à Bruxelles de commettre un attentat à la bombe contre ce rassemblement des Moudjahidines du peuple iranien.

Un juge d'instruction d'Anvers spécialisé dans le terrorisme avait demandé sa remise aux autorités belges dans le cadre d'un dossier de tentative d'attentat terroriste. Assadollah A. a été inculpé et placé en détention mercredi par le juge d'instruction, a précisé le parquet fédéral.

Le couple constitué d'Amir S., 38 ans, et Nasimeh N., 34 ans, avait été intercepté par les unités spéciales de la police fédérale à Woluwe-Saint-Lambert (Bruxelles). Les policiers avaient trouvé dans leur véhicule 500 grammes d'explosif de type TATP et un détonateur qui devaient, "selon toute apparence, servir à un attentat à la bombe le 30 juin 2018 à Villepinte", rappelle le parquet dans un communiqué.

Un complice présumé, Merhad A., 55 ans, a déjà été remis par la France aux autorités belges. Ces trois personnes sont aussi inculpées de tentative d'assassinat terroriste et de préparation d'une infraction terroriste et détenues.

La France a accusé le 2 octobre l'Iran d'avoir commandité le projet d'attentat de Villepinte et a gelé pour six mois les avoirs de deux Iraniens et de la Direction de la sécurité intérieure du ministère iranien du Renseignement.

Recherche

Grand rassemblement de l'opposition iranienne à Achraf 3 - Juillet 2019

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS