05272019Lun

L'Albanie expulse l'ambassadeur d'Iran

L'Albanie expulse l'ambassadeur d'Iran

Avec Reuters

L'Albanie a expulsé l'ambassadeur d'Iran et un autre diplomate iranien qu'elle accuse d'avoir "porté préjudice à la sécurité nationale", a déclaré mercredi le ministère des Affaires étrangères, sans préciser l'identité des diplomates ni la date de cette expulsion.

Le pays, membre de l'Otan, a consulté ses partenaires de l'Alliance atlantique avant de prendre sa décision, a précisé un représentant à Reuters. Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès de l'ambassade d'Iran à Tirana.

Cette décision a été saluée par le conseiller à la sécurité nationale de la Maison blanche, John Bolton, qui a joué un rôle majeur dans la décision du président Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien. "Le Premier ministre de l'Albanie Edi Rama vient d'expulser l'ambassadeur d'Iran, envoyant aux dirigeants iraniens le signal que leur soutien au terrorisme ne sera plus toléré", a écrit John Bolton sur Twitter. 

L'Albanie a accueilli environ 3000 membres des Moudjahidines du peuple iranien, parti d'opposition interdit en Iran, donnant lieu à des campagnes de propagande de Téhéran pour les discréditer.

En juillet dernier, le parquet fédéral belge a annoncé qu'un "attentat terroriste" contre un rassemblement de l'opposition iranienne près de Paris avait été déjoué. Les Moudjahidines du peuple, organisateurs de cette conférence, y ont vu la main de Téhéran notamment en raison de l'implication présumée d'un diplomate iranien. 

Recherche

Iran, Dezful, inondation, aucun signe des autorités du régime iranien

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran : agh, ghola inondation

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS