10202019Dim

Trois attentats font des blessés légers dans l'est de l'Iran

AFP, Téhéran, 14 juin - Trois attentats à la bombe ont fait plusieurs blessés légers à Zahédan (est de l'Iran) lundi soir et dans la nuit de lundi à mardi en pleine campagne présidentielle, a indiqué l'agence officielle Irna.
Selon l'agence, qui n'a pas fourni de bilan exact, la dernière des attaques perpétrées avec des engins de faible puissance s'est produite à 04H00 locales (lundi 23H30 GMT).
L'une des bombes a été placée devant le local électoral du principal candidat réformateur, Mostafa Moïn, ont indiqué ses partisans dans un communiqué.
Selon eux, cet attentat fait suite à des menaces proférées contre les sunnites soutenant M. Moïn, dans un pays ultra-majoritairement chiite, mais où la communauté sunnite est forte à la frontière pakistanaise.
Par ailleurs, six suspects ont été arrêtés à Ahvaz (sud-ouest) et un à Téhéran dans l'enquête sur les attentats meurtriers de dimanche, a indiqué à la presse le porte-parole de la Justice Jamal Karimi Rad.
Contredisant des déclarations officielles faites jusqu'alors, le président Mohammad Khatami a déclaré qu'il n'existait pas pour l'instant de preuve d'une implication étrangère: "Nous n'avons pas découvert d'empreintes étrangères", a-t-il dit devant la presse.
Quatre attentats, les premiers en Iran depuis des années, ont fait selon les sources six ou huit morts et environ 90 blessés dimanche à Ahvaz, capitale de la province pétrolifère du Khouzistan à la frontière irakienne et théâtre récent de heurts ethniques impliquant la communauté arabe qui y serait majoritaire.
Plus tard, un attentat a fait deux morts à Téhéran. Deux autres explosions sans conséquence y ont été rapportées le même soir.

Recherche

Grand rassemblement de l'opposition iranienne à Achraf 3 - Juillet 2019

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS