Iran Focus, Londres, 1er mars – Un groupe formé par l’État et qui entraîne de son propre aveu des tueurs kamikazes contre « les infidèles occidentaux et les Sionistes » a mis en ligne un nouveau site Internet pour recruter des volontaires, a appris Iran Focus.

Ce site est l’initiative du Quartier général pour la commémoration des martyrs du mouvement islamique mondial, organisation créée par le Corps des Gardiens de la Révolution Islamique d’Iran en 2004.

Les personnes qui rejoignent ce groupe ont trois possibilités : mener des attentats suicides contre « les infidèles occupant l’Irak », contre Israël ou contre Salman Rushdie.


L’organisation se targue d’avoir 53900 inscrits à son actif prêts à mener des « opérations de recherche du martyre ».

Le site www.esteshhad.com propose un dossier de candidature en ligne où les candidats peuvent s’inscrire pour devenir des tueurs kamikazes volontaires et recevoir un entraînement pour mener des attentats contre l’Occident.

Les candidats doivent remplir le dossier par leur nom, e-mail, date de naissance, ville, numéro de téléphone portable et les raisons pour lesquelles ils souhaitent devenir tueurs kamikazes volontaires. Une note figurant sur le côté du formulaire indique qu’une fois que le dossier de candidature a été rempli et envoyé en ligne, un représentant du groupe contactera la personne volontaire afin de l’enrôler dans une des « garnisons des amoureux du martyre ».

Le site comprend également une section biographie et galerie photos des kamikazes inscrits récemment.

Sa section arabe qui vise à recruter des terroristes étrangers sera lancée prochainement.

Un article récent publié sur le site affirme que le groupe a recruté dernièrement 1900 nouveaux terroristes.

« 1900 personnes, parmi la grande manifestation de vendredi, furieuses suite à la tragédie qui a détruit le sanctuaire des imams Hadi et al-Askari se sont enrôlées dans les garnisons de recherche du martyre du Quartier général pour la commémoration des martyrs du mouvement islamique mondial », a rapporté le site.

Dans le passé, les représentants du gouvernement avaient essayé de prendre leur distance par rapport à l’organisation, mais le groupe utilise régulièrement des bâtiments et d’autres installations appartenant au gouvernement et aux institutions de l’État. Un grand nombre de hauts responsables et commandants des Gardiens de la Révolution ont exprimé publiquement leur soutien pour ce groupe.

http://www.iranfocus.com/french/uploads/img440734e299d3a.jpg" />