RIA Novosti, Washington, 3 février. Le président des Etats-Unis, George W.Bush, a accusé la Syrie et l'Iran de soutenir le terrorisme.
"La Syrie permet toujours d'utiliser son territoire et une partie du Liban par les terroristes qui s'efforcent d'anéantir la moindre chance d'établir la paix dans la région", a-t-il déclaré devant le Congrès des Etats-Unis dans son discours sur l'état de l'Union.
"Nous attendons que le gouvernement syrien cesse d'apporter tout soutien au terrorisme et ouvre les portes à la liberté", a dit le président qui a critiqué également les autorités iraniennes.
"Aujourd'hui l'Iran reste le principal Etat dans le monde à soutenir le terrorisme. Il aspire à l'arme nucléaire et ôte à son peuple la liberté que celui-ici mérite", a annoncé le locataire de la Maison-Blanche.
"Nous œuvrons avec nos alliés européens pour donner clairement à comprendre au régime iranien qu'il doit renoncer à son programme d'enrichissement d'uranium et à tout mode de traitement de plutonium et cesser de soutenir la terreur", a déclaré le président des Etats-Unis.
Le succès de la lutte contre le terrorisme dépend dans une grand mesure de la situation en Irak, a-t-il ajouté.
"Aujourd'hui ce pays présente un front d'importance vitale dans la guerre contre la terreur et c'est pour cette raison que les terroristes ont décidé de nous livrer bataille. La victoire de la liberté en Irak renforcera notre nouvel allié dans la guerre contre le terrorisme, enthousiasmera les réformateurs démocrates de Damas à Téhéran et apportera plus d'espoir et de progrès dans cette région agitée", a souligné le président des Etats-Unis.
Les autorités des Etats-Unis accusent par tradition Téhéran et Damas d'encourager le terrorisme international, de tenter de torpiller le processus de paix au Proche-Orient, de violer les droits de l'homme (surtout ceux des adeptes d'autres courants religieux et politiques en Iran, par exemple du béhaïsme, de zoroastrisme, ainsi que les droits de la femme).

Recherche

Iran - Sommet mondial en ligne

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS