AFP - Plusieurs participants au récent rassemblement en France du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI) visé par une tentative d'attentat, dont l'ancienne otage des Farc en Colombie Ingrid Betancourt et l'ex-chef du gouvernement algérien Sid Ahmed Ghozali, se sont portés mercredi partie civile dans le dossier judiciaire en Belgique. 

Le samedi 30 juin, le diplomate en chef du régime iranien pour les opérations d’espionnage et de subversion contre l’opposition sur le sol européen a été arrêté en Allemagne. Assadollah Assadi, troisième secrétaire de l’ambassade en Autriche aurait livré de la TATP, un explosif très puissant, et un détonateur aux deux terroristes basés en Belgique qui se préparaient à perpétrer le carnage au grand rassemblement du Conseil national de la Résistance iranienne, une coalition qui se présente comme l’alternative démocratique au régime islamiste.

Qu’est-ce qui explique le recours au terrorisme et aux assassinats d’opposants sur le sol européen par l'Iran ?

Tous les ans, au début de l’été, le Conseil National de la Résistance Iranienne, une coalition de l'opposition iranienne, regroupe tous ses soutiens à travers le monde pour une convention internationale. Venus des cinq continents, militants iraniens ou dignitaires et élus de tous horizons politiques, avaient convergé à Villepinte le samedi 30 juin pour affirmer leurs engagements en faveur d'un Iran libre et démocratique.

La situation actuelle au Moyen-Orient est pour le moins qu’on puisse dire, tumultueuse. Il n’y a pas de paix dans la région et la plupart du temps c’est à cause des ingérences du régime iranien. Il a créé des milices dans d’autres pays et déplace des armes et du personnel militaire comme s’il était en charge de tout le secteur.

Recherche

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS