Déclaration conjointe franco-saoudien à l’occasion de la visite officielle en France du prince Mohammed ben Salman, les deux pays ont souligné leur attachement à la paix et à la sécurité au Proche-Orient. La plus grande attention a été accordée à la situation actuelle de la Ghouta orientale, notamment aux récentes allégations de recours à des armes chimiques.

Delphine O, députée de Paris, préside le groupe d’amitié France-Iran à l’Assemblée nationale. Les activités de ce dernier se déclinent en trois axes : « le soutien à la relation politique franco iranienne ; le renforcement des échanges universitaires et scientifiques entre la France et l’Iran ; faire connaître l’Iran en France. » Comme il est difficile d’afficher sa sympathie pour un régime aussi problématique que celui du Guide suprême Ali Khamenei, Delphine O ne ménage pas son engagement pour « blanchir » son image détestable due à sa nature théocratique islamiste et aux graves violations qui y sont portées aux droits de l’Homme, comme le signalent très souvent l’ONU et de grandes ONG.

Jean-Yves Le Drian, le ministre français des AE a condamné le tir par les rebelles houthis de plusieurs missiles balistiques qui ont visé l’Arabie Saoudite et notamment Riyad dans la nuit du 25 au 26 mars.

« Cette attaque constitue une nouvelle atteinte à la sécurité de l’Arabie saoudite et à la paix et à la stabilité de la région, a déclaré le porte-parole du Quais d’Orsay. Elle illustre la gravité de la menace que la prolifération balistique fait courir à l’ensemble de la région. Le transfert de capacités de missiles à des acteurs non étatiques susceptibles de les utiliser contre des Etats constitue un comportement irresponsable et contraire au droit. »

Recherche

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS