Intelligence Reports Terrorisme Un membre éminent du Congrès des Etats-Unis : Ne...

Un membre éminent du Congrès des Etats-Unis : Ne faites pas des affaires avec le régime iranien

-

Un membre éminent du Congrès des Etats-Unis : Ne faites pas des affaires avec le régime iranien

Dans cet article daté du jeudi 31 mars, Roskam a écrit :

« Après la levée des sanctions dans le cadre de l’accord nucléaire signé par le président Obama, les mollahs ont récemment montré leurs muscles en tirant des missiles balistiques (ce qui constituent une violation des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU), en arrêtant et humiliant des soldats américains et en tirant des roquettes à proximité de navires américains. Pendant ce temps, le président iranien, Hassan Rohani, continue une tournée internationale pour dire aux pays occidentaux que la République islamique est ouverte pour faire des affaires. »

« Les employés, les actionnaires et les dirigeants des entreprises qui envisagent d’entrer sur le marché iranien ne doivent pas céder à cette tentation. Il ne faut pas faire des affaires avec le régime iranien. »

« Depuis la mise en œuvre du Plan Global d’Action Conjoint, les entreprises occidentales ont commencé à explorer les opportunités d’affaires dans un pays que certains considèrent comme un marché émergent avec un potentiel jusque là inexploité. Après plusieurs années de sanctions et de stagnation économique, l’Iran essaye maintenant d’attirer les investissements étrangers ».

« Mais l’Iran n’est pas seulement un marché émergent avec un potentiel inexploité. Le régime iranien est le principal commanditaire du terrorisme d’Etat dans le monde. Il est le fabricant et le fournisseur d’engins explosifs déployés pour tuer et mutiler des milliers de soldats au sein de l’armée américaine et des troupes de la Coalition en Irak et en Afghanistan. Il est le patron et le partenaire de Bachar el-Assad dans des massacres en Syrie où un demi-million de personnes innocents ont été tuées au cours des cinq dernières années. »

« Le régime iranien est un ennemi géopolitique dangereux, dirigé par une bande d’extrémistes dont l’objectif est l’anéantissement de la civilisation occidentale. Un tel régime ne doit pas être considéré comme un partenaire commercial pour nos entreprises. »

« Comme le président Obama l’a admis à contrecœur, le régime iranien va certainement utiliser une partie des 100 milliards de dollars qui seront mis à sa disposition après la levée des sanctions pour provoquer encore plus de morts et de destructions. Dans la plupart des opérations de destructions dans la région, il y a les empreintes digitales des pasdaran du régime iranien. »

« Le Corps des Gardiens de la Révolution (CGR) n’est pas seulement une branche des forces armées du régime iranien, c’est aussi un empire commercial. Selon le Département du Trésor, le CGR est ‘l’acteur économique le plus puissant en Iran’. Il représente environ un sixième du PIB du pays, contrôle des centaines d’entreprises et domine de vastes secteurs de l’économie. Les dépenses des pasdaran représentent la majorité du budget de défense de l’Iran. Les taxes, les recettes pétrolières et tous les bénéfices commerciaux vont directement dans les coffres des pasdaran. »

« Il est impossible de faire des affaires en Iran sans traiter avec les pasdaran. Considérons l’exemple d’Iran Air, la compagnie aérienne appartenant à l’Etat qui a longtemps cherché à remplacer sa flotte vieillissante composée d’avions Boeing et Airbus. Les pasdaran ont utilisé ces mêmes avions pour transporter des combattants et des armes vers la Syrie. Autre exemple : Mahan Air qui est dans l’apparence une compagnie aérienne privée et qui envisage d’ouvrir de nouvelles liaisons vers Paris et Londres. Mahan Air aussi a été impliquée dans le terrorisme international. Selon le Département du Trésor, les avions de cette compagnie transportent secrètement des armes et des fonds. »

Peter Roskam demande aux entreprises occidentales de ne pas forcer leurs employés ou leurs actionnaires à devenir « des complices de ces crimes ».

Il a promis d’utiliser son poste de président du sous-comité de Surveillance au Congrès et faire tout ce qu’il peut pour empêcher que le régime iranien obtienne des moyens supplémentaires, financiers ou autres, pour renforcer son soutien au terrorisme.

Dans la suite de son article, il a écrit : « Le Congrès ne permettra pas aux entreprises de recevoir des crédits d’impôt pour des sommes versées à la République islamique. Les entreprises qui travaillent avec la machine de terreur du régime iranien auront peut-être du mal à renouveler leurs contrats avec le Département de la Défense et autres organismes gouvernementaux aux Etats-Unis. »

« Mes collègues et moi, nous allons utiliser tous les outils qui sont à notre disposition pour dénoncer les individus et les entreprises qui réalisent des bénéfices à court terme au détriment de vies innocentes. Ces entreprises devront choisir entre faire des affaires avec le gouvernement des Etats-Unis et faire des affaires avec les mollahs. »

« Le régime iranien est basé sur une idéologie qui est incompatible avec la paix et l’ordre mondial. J’espère sincèrement que les mollahs cessent leur soutien au terrorisme. En attendant, le Congrès continue à assumer son rôle de contrôle des politiques commerciales et assumer sa responsabilité de protéger les Américains contre les menaces venant de la part des islamistes radicaux qui dirigent le régime iranien. »

7,283FansLike
990FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran: la tuerie des porteurs de carburant baloutche et manifestations à Saravan

Le 22 février, les forces du CGRI ont ouvert le feu sur un groupe de porteurs de carburant à...

Syrie : les États-Unis mènent un raid meurtrier contre des milices pro-Iran

Le président américain, Joe Biden, a autorisé, jeudi 25 février, une frappe en Syrie contre des infrastructures appartenant à...

Des ressortissants iraniens demandent à l’Union européenne de sanctionner le régime

Belga - Des ressortissants iraniens ont manifesté lundi matin au rond-point Schuman à Bruxelles pour demander à l'Union européenne...

La pauvreté en Iran est-elle le résultat de sanctions ou de la gabegie des mollahs ?

La situation économique du peuple iranien est si mauvaise qu’elle est devenue le sujet de conversation de la rue...

Iran : Pourquoi Khamenei a-t-il peur de l’Internet par satellite ?

Il y a beaucoup de nouvelles ces jours-ci sur la finalisation de l'Internet par satellite. Elon Musk, PDG de...

Iran : Le régime produit de l’uranium métal en violation de l’accord de 2015

Avec AFP : L'Agence internationale de l'énergie atomique a annoncé mercredi que l'Iran avait démarré la production d'uranium métal...

Doit lire

Les médias d’État iraniens reconnaissent l’échec du régime

Par Sia Rajabi Les médias d’État iraniens outrepassent quotidiennement la...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous