Intelligence Reports Terrorisme Boeing abattu en Iran : le Canada exige de...

Boeing abattu en Iran : le Canada exige de Téhéran des réponses

-

Les forces armées iraniennes ont reconnu avoir abattu «par erreur» l’avion. 176 personnes sont mortes dans le crash.

Avec AFP – Le gouvernement canadien exige des réponses de l’Iran aux questions se posant toujours sur l’affaire du Boeing ukrainien abattu en janvier dans ce pays, après les informations données dimanche 23 août par Téhéran sur le contenu des boîtes noires.

«Ce rapport préliminaire ne fournit que des informations limitées et sélectives concernant cet événement tragique», ont déploré dans un communiqué les ministres canadiens des Affaires étrangères François-Philippe Champagne et des Transports Marc Garneau.

«Ce rapport ne mentionne que ce qui s’est produit après la frappe d’un premier missile mais pas du deuxième et ne fait que confirmer les informations que nous avons déjà», ont-ils ajouté. «Nous attendons de la République islamique d’Iran qu’elle donne des réponses aux questions importantes (consistant à savoir) pourquoi les missiles ont au départ été tirés et pourquoi l’espace aérien était ouvert».

176 morts dans le crash
Le drame a coûté la vie aux 176 personnes alors présentes à bord de l’avion, en majorité des Iraniens et des Canadiens, pour beaucoup binationaux. Un «bon nombre de questions clés restent sans réponse», avait jugé dimanche le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST), après les informations fournies par l’Iran sur le contenu des boîtes noires.

Les enregistreurs de vol de l’appareil ont révélé que les pilotes étaient toujours en vie après que l’appareil eut été touché par le premier des deux missiles iraniens, ont déclaré des responsables à Téhéran. L’enregistreur vocal du poste de pilotage a capté des conversations «jusqu’à 19 secondes après que le premier missile a touché l’avion», ont précisé ces responsables dimanche.

Dans un communiqué, le BST a confirmé avoir reçu de l’organisation de l’aviation civile iranienne le «téléchargement des données des enregistreurs de vol» du Boeing, notant qu’il ne s’agit pas «du rapport final d’enquête», mais d’«un bref résumé du contenu extrait le mois dernier, à Paris, des enregistreurs des données de vol et de conversations dans le poste de pilotage».

7,328FansLike
990FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les décideurs occidentaux ont ignoré les relations entre l’Iran et Al-Qaïda

Dans un discours récent, l’ancien secrétaire d’État Mike Pompeo a clairement indiqué que les décideurs politiques occidentaux avaient eu...

Les autorités iraniennes insistent sur les châtiments corporels

Alors que le droit international interdit les châtiments corporels, comme la flagellation et l'amputation, les qualifiant de torture, ils...

Iran : Les États-Unis désignent comme terroristes deux piliers de l’empire économique de Khamenei

Le 13 janvier, le Bureau du contrôle des avoirs étrangers (OFAC) du Département américain du Trésor a désigné deux...

Iran – Khamenei interdit l’importation de vaccins pour COVID 19

En Iran, pas un jour ne se passe sans une triste nouvelle de l'augmentation du nombre de décès liés...

Téhéran met en péril la paix mondiale et régionale par un enrichissement illégal d’uranium

Le mardi 5 janvier, Téhéran a annoncé sa nouvelle violation de l'accord nucléaire de 2015 avec les puissances mondiales,...

La leçon à tirer du « grand complot » des services secret des mollahs d’Iran en France

Ces temps-ci, les crimes et manipulations du régime iranien sont de nouveau des sujets de forte attention à différents...

Doit lire

Les médias d’État iraniens reconnaissent l’échec du régime

Par Sia Rajabi Les médias d’État iraniens outrepassent quotidiennement la...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous