Intelligence Reports Terrorisme Procès historique d'un diplomate du régime iranien en Europe

Procès historique d’un diplomate du régime iranien en Europe

-

Le procès historique du diplomate iranien Assadollah Assadi en Belgique a récemment attiré l’attention des médias internationaux. Assadi est le premier diplomate à être jugé en Europe en raison de son implication dans une tentative de terrorisme de grande envergure.

Malgré les meilleurs efforts du gouvernement iranien, qui comprenait des pots-de-vin, une fausse revendication de l’immunité diplomatique et la menace de nouveaux actes de terreur, le procès d’Assadi et de ses trois complices pour avoir tenté de faire sauter le rassemblement Iran libre de 2018 a commencé en Belgique depuis le 3 décembre.

Les efforts des responsables iraniens pour obtenir la libération d’Assadi, plutôt que de le considérer comme un agent voyou, ont provoqué un scandale. Cependant, les ayatollahs considéraient clairement que les dégâts en valaient la peine pour tenter d’arrêter le procès. Cela confirme également l’affirmation du procureur belge selon laquelle Assadi n’agissait pas de sa propre initiative mais sur les ordres de son gouvernement.

Non seulement cette affaire verra probablement Assadi derrière les barreaux pendant 20 ans, si la recommandation du procureur est prise en compte ce sera également une condamnation du gouvernement iranien et fournira le catalyseur parfait pour que toutes les nations occidentales réévaluent leur politique concernant le régime en Iran.

Le monde, en particulier l’Europe, verra que la politique de complaisance n’a fait qu’encourager le gouvernement iranien à commettre des actes de violence odieux dans les pays étrangers.

«Tant d’années passées à fermer les yeux sur le terrorisme du régime ont poussé le diplomate terroriste du régime à mener une opération terroriste sur le sol européen, mais il prétend qu’il jouit de l’immunité diplomatique et qu’il ne devrait pas être jugé», a écrit le Conseil national de la résistance iranienne (CNRI).

Comme indiqué dans un article de Politico sur le sujet le 27 novembre, «l’affaire aura probablement de graves ramifications pour les relations UE-Iran». Le monde suivra attentivement le procès et la réaction de l’UE, attendant un signal sur la manière de traiter le régime iranien à présent. Ils doivent maintenant choisir entre la justice ou le commerce et il est très peu probable qu’ils aient l’audace de se ranger du côté des mollahs après cette épisode.

7,283FansLike
990FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran: la tuerie des porteurs de carburant baloutche et manifestations à Saravan

Le 22 février, les forces du CGRI ont ouvert le feu sur un groupe de porteurs de carburant à...

Syrie : les États-Unis mènent un raid meurtrier contre des milices pro-Iran

Le président américain, Joe Biden, a autorisé, jeudi 25 février, une frappe en Syrie contre des infrastructures appartenant à...

Des ressortissants iraniens demandent à l’Union européenne de sanctionner le régime

Belga - Des ressortissants iraniens ont manifesté lundi matin au rond-point Schuman à Bruxelles pour demander à l'Union européenne...

La pauvreté en Iran est-elle le résultat de sanctions ou de la gabegie des mollahs ?

La situation économique du peuple iranien est si mauvaise qu’elle est devenue le sujet de conversation de la rue...

Iran : Pourquoi Khamenei a-t-il peur de l’Internet par satellite ?

Il y a beaucoup de nouvelles ces jours-ci sur la finalisation de l'Internet par satellite. Elon Musk, PDG de...

Iran : Le régime produit de l’uranium métal en violation de l’accord de 2015

Avec AFP : L'Agence internationale de l'énergie atomique a annoncé mercredi que l'Iran avait démarré la production d'uranium métal...

Doit lire

Les médias d’État iraniens reconnaissent l’échec du régime

Par Sia Rajabi Les médias d’État iraniens outrepassent quotidiennement la...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous