Intelligence Reports Terrorisme L’Iran prend la défense d’al-Assad dans l’affaire du meurtre...

L’Iran prend la défense d’al-Assad dans l’affaire du meurtre d’Hariri

-

Iran Focus, Téhéran, 21 janvier – Vendredi, l’Iran a pris la défense du chef d’État syrien Bashar al-Assad dans l’enquête des Nations Unies sur le meurtre de l’ancien Premier ministre libanais Rafiq Hariri.

Une commission d’enquête mandatée par les Nations Unies sur l’assassinat d’Hariri en 2005 a déterminé que les dirigeants syriens étaient directement impliqués.

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a rendu publique une déclaration conjointe avec al-Assad à la fin de sa visite de deux jours à Damas, où il a pris la défense du leader syrien et demandé à la commission de faire preuve de plus de professionnalisme et d’impartialité.

Ahmadinejad et al-Assad ont condamné « les tentatives de certains pays d’intervenir dans l’enquête sur l’assassinat d’Hariri dans le but d’exercer plus de pression politique sur Damas ».

Ils ont qualifié les « accusations prématurées » émises avant la conclusion de l’enquête selon lesquelles l’administration syrienne aurait orchestré le meurtre d’Hariri de « provocatrices, injustifiées et servant uniquement les intérêts des ennemis de la Syrie et du Liban ».

Adoptant un ton menaçant, les deux présidents ont mis en garde contre « des conséquences sur la sécurité et la paix régionales » dans le cas où l’enquête ne satisfaisait pas les standards d’impartialité et d’équité.

La déclaration commune a affirmé que la théocratie avait « le droit » d’accéder à la capacité nucléaire.

Les alliés régionaux, l’Iran et la Syrie, sont tous deux accusés par les États-Unis de soutenir le terrorisme.

7,328FansLike
990FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les décideurs occidentaux ont ignoré les relations entre l’Iran et Al-Qaïda

Dans un discours récent, l’ancien secrétaire d’État Mike Pompeo a clairement indiqué que les décideurs politiques occidentaux avaient eu...

Les autorités iraniennes insistent sur les châtiments corporels

Alors que le droit international interdit les châtiments corporels, comme la flagellation et l'amputation, les qualifiant de torture, ils...

Iran : Les États-Unis désignent comme terroristes deux piliers de l’empire économique de Khamenei

Le 13 janvier, le Bureau du contrôle des avoirs étrangers (OFAC) du Département américain du Trésor a désigné deux...

Iran – Khamenei interdit l’importation de vaccins pour COVID 19

En Iran, pas un jour ne se passe sans une triste nouvelle de l'augmentation du nombre de décès liés...

Téhéran met en péril la paix mondiale et régionale par un enrichissement illégal d’uranium

Le mardi 5 janvier, Téhéran a annoncé sa nouvelle violation de l'accord nucléaire de 2015 avec les puissances mondiales,...

La leçon à tirer du « grand complot » des services secret des mollahs d’Iran en France

Ces temps-ci, les crimes et manipulations du régime iranien sont de nouveau des sujets de forte attention à différents...

Doit lire

Les médias d’État iraniens reconnaissent l’échec du régime

Par Sia Rajabi Les médias d’État iraniens outrepassent quotidiennement la...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous