Iran and its NeighboursIrakVisite hautement symbolique de Mahmoud Ahmadinejad en Irak

Visite hautement symbolique de Mahmoud Ahmadinejad en Irak

-

Reuters, Bagdad, 2 mars – par Ross Colvin – Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad est arrivé dimanche à Bagdad pour une visite officielle qui doit, selon lui, renforcer la sécurité en Irak et développer les relations économiques entre les deux pays.

Ahmadinejad, accompagné par une délégation de ministres et de hauts responsables, est le premier chef d’Etat iranien à se rendre en Irak depuis la révolution islamique de 1979.

Les deux pays se sont livrés entre 1980 et 1988 une guerre dans laquelle quelque 800.000 personnes ont été tuées.

Les liens entre Bagdad et Téhéran se sont resserrés depuis l’invasion américaine de l’Irak, en 2003. Les Etats-Unis accusent cependant Téhéran d’alimenter les violences en Irak en y soutenant les milices chiites. Le gouvernement iranien rejette ces accusations.

« Ce voyage vise à oeuvrer pour la paix entre les deux pays et leurs voisins dans la région. Ce voyage est dans l’intérêt des pays de la région », a déclaré le président iranien avant de quitter l’Iran.

AUCUN RÔLE DES ÉTATS-UNIS

Ahmadinejad a ajouté que les pourparlers prévus en Irak couvriraient les liens économiques, le développement des transports, du commerce et la coopération énergétique entre les deux pays, membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Alireza Sheikh-Attar, a indiqué qu’Ahmadinejad signerait entre cinq et dix accords lors de son séjour.

Les autorités américaines à Bagdad ont affirmé qu’elles ne joueraient aucun rôle dans la visite du président iranien et que l’armée américaine n’assurerait pas sa sécurité lors de ses déplacements. Washington et Téhéran s’opposent sur une série de sujets, du programme nucléaire iranien à la sécurité en Irak.

Alors que les visites effectuées par le président américain George W. Bush en Irak ont toujours été entourées du plus grand secret, celle de son homologue iranien est largement médiatisée.

Selon des éléments du programme de la visite qui ont été diffusés, Ahmadinejad ne devrait pas se rendre au premier jour de son voyage dans la zone verte de Bagdad, où sont situés les ministères irakiens et l’ambassade des Etats-Unis, sous protection américaine.

Il devrait en revanche rencontrer le Premier ministre Nouri al Maliki, le vice-président Adel Abdoul-Mahdi, tous deux chiites, et le président Djalal Talabani, un Kurde, dans la résidence de ce dernier dans le district de Karrada au centre de Bagdad. Il devrait également y passer la nuit, a-t-on appris de source irakienne autorisée.

7,062FansLike
1,119FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : les menaces invisibles de la relance du JCPOA: les menaces invisibles de la relance du JCPOA

Dans une annonce récente, le régime iranien a admis qu'il envisageait de construire un nouveau «réacteur de recherche» sur...

Le régime iranien et son  » gâteau sucré  » pour le peuple

Lors d'une soi-disant "cérémonie d'hommage", présentant le commandant du corps Sarallah de la province de Kerman, le deuxième plus...

Iran : la pauvreté provoquera les protestations malgré les plans de répression du régime

Ces jours-ci, le régime iranien est confronté quotidiennement à des rassemblements et des grèves de différents syndicats liés aux...

La justice belge suspend la perspective de la remise à Téhéran d’un Iranien condamné pour terrorisme

Bruxelles, 22 juil 2022 (AFP) – La cour d’appel de Bruxelles, saisie par des opposants iraniens en exil, a...

Iran : Un « réformiste » déplore 43 années de faillites financières du régime

S'adressant au site Web semi-officiel Ruidad 24, le "réformiste" Mehdi Pazoki a critiqué l'article du quotidien Kayhan sur les...

L’ONU salue la condamnation «historique» d’un iranien en Suède

La Haute commissaire aux droits de l'homme, Michelle Bachelet a salué vendredi 15 juillet la condamnation «historique» par la...

Doit lire

Le vice-président américain Mike Pence chez les Moudjahidine du Peuple d’Iran en Albanie

Le vice-président américain Mike Pence s’est rendu jeudi chez...

La dégradation progressive du sol iranien, une menace irréversible

Le sol iranien connaît une mort lente et silencieuse....

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous