IranDroits de l'hommeLa situation désastreuse des retraités iraniens

La situation désastreuse des retraités iraniens

-

Depuis des semaines, les retraités de la sécurité sociale en Iran protestent contre leurs mauvaises conditions de vie. Ils se plaignent du retard du gouvernement à augmenter leurs pensions, mais la question que beaucoup d’entre eux se posent est, en principe, pourquoi l’augmentation de la pension des retraités devrait-elle dépendre du gouvernement?

Un retraité sous le parrainage de l’Organisation de la sécurité sociale a généralement payé 30 ans de primes d’assurance à cette organisation, et en principe, ces primes devraient être stockées dans le fonds de pension de cette organisation, et les pensions et les augmentations de pension des retraités qui doivent être payés proviennent également des fonds et des investissements accumulés dans ce fonds.

Un rapport préparé par le quotidien d’État Eghtesad Online sur l’état de la caisse de retraite de l’Organisation de la sécurité sociale montre que 70 pour cent des ressources de la caisse de retraite de la sécurité sociale proviennent des primes qu’il reçoit des particuliers, et seulement 12 pour cent de ses ressources sont fournis à partir des revenus des investissements. En d’autres termes, le fonds est fortement tributaire des primes qu’il reçoit actuellement des travailleurs assurés, et les capitaux et investissements précédents n’ont pas rapporté grand-chose pour le fonds.

Il existe différentes analyses sur la cause de cette situation, mais elles ont toutes un point commun: en retirant les ressources de la caisse de sécurité sociale, le gouvernement a eu la plus grande part dans l’affaiblissement de la caisse et n’a pas payé ses dettes envers la caisse. En revanche, une partie des dettes du gouvernement envers la caisse de sécurité sociale a été payée par la liquidation d’entreprises publiques déficitaires, ce qui n’a pratiquement pas profité à la caisse.

Il est intéressant de noter que la Caisse de sécurité sociale, malgré sa situation défavorable, reçoit toujours le moins d’aide des sources gouvernementales et, selon le rapport d’Eghtesad Online, la Caisse de retraite de l’État et la Caisse de l’acier sont dans une situation bien pire que la Caisse de sécurité sociale et fournissent le plus de leurs ressources grâce à l’aide du gouvernement.

L’un des responsables du gouvernement, Mohammad Assadi, du Département général des relations publiques de l’Organisation de la sécurité sociale, a déclaré à propos du retard et de l’inaction du gouvernement dans la fourniture des fonds aux retraités:

«La résolution de l’année dernière du Parlement islamique de transférer 32 milliards de tomans d’actions d’entreprises publiques à la sécurité sociale devrait être mise en œuvre afin que cette organisation puisse fournir les services souhaitables et nécessaires à la société couverte avec le soutien de ressources financières fiables en plus de la mise en oeuvre.” (Jahani press, 19 avril 2021)

Il a ajouté: «Cette organisation dépense plus de 15 billions de tomans par mois cette année, et afin de remplir ses obligations, en plus de recevoir des primes d’assurance à temps, qui est la source la plus importante de financement de la sécurité sociale, elle doit également recevoir des réclamations du gouvernement grâce à un mécanisme précis et efficace. (Jahani press, 19 avril 2021)

D’après ces phrases, on peut comprendre que le gouvernement ne se contente pas de soutenir les retraités, mais qu’il leur vole leur argent. Et selon la connaissance que nous avons de ce régime, ce capital est utilisé pour les activités malfaisantes du régime comme son programme nucléaire et de missiles et son ingérence au Moyen-Orient.

Bien que des rassemblements nationaux aient été organisés régulièrement et chaque semaine pendant des mois par les retraités, les demandes des retraités n’ont pas encore été satisfaites. Les retraités protestataires, en plus de porter le niveau de la pension au niveau du seuil de pauvreté, qui est désormais de 10 millions de tomans, réclament l’abrogation de l’article 69 de la sécurité sociale, l’augmentation de leurs pensions annuelles et la gratuité des soins médicaux.

Lors de leurs manifestations, ils ont également scandé: « rendez-nous nos droits», «L’inflation, le fléau de la vie des gens».

Il y a aussi des slogans que le gouvernement craint le plus comme: «Nous ne voterons plus, parce que nous avons entendu tant de mensonges».

Ces derniers mois, les retraités de la sécurité sociale ont été parmi ceux qui ont organisé des rassemblements hebdomadaires réguliers pour protester contre le manque de salaire adéquat. Le seuil de pauvreté atteignant près de 10 millions de tomans, les responsables, y compris les parlementaires, reconnaissent l’énorme écart entre les revenus des travailleurs et des retraités et les frais de subsistance.

7,224FansLike
1,037FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les candidats à la présidentielle ont contourné le sujet de l’économie mourante de l’Iran

Contourner la situation économique et les plans des candidats à la présidentielle est une vieille histoire dans les campagnes...

L’Iran perd son droit de vote à l’ONU

Mercredi 2 juillet, le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres a reproché au gouvernement iranien de refuser de...

Les pourparlers du JCPoA de Vienne ne sont pas parvenus à une conclusion définitive

À la veille du cinquième cycle de pourparlers de Vienne entre l'Iran et les puissances mondiales sur les projets...

Comment l’Occident devrait réagir à l’élection présidentielle en Iran

Le Conseil des gardiens iranien, qui supervise les élections, a annoncé mercredi dernier la liste définitive des candidats approuvés...

Iran: le Conseil des gardiens contrôlé par Khamenei nomme quasiment Ebrahim Raïssi à la présidence

Suite à la décision du Conseil des gardiens, seuls sept candidats parmi 529 personnes ont été autorisés à se...

Le régime iranien, craignant les protestations, plaide pour la levée des sanctions

La crise économique a paralysé le régime iranien, et ses ressources financières et sa puissance sont presque nulles. Le...

Doit lire

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous