IranDroits de l'hommeL'inaction du régime d’Iran face au COVID mène à...

L’inaction du régime d’Iran face au COVID mène à des manifestations

-

Le ministère iranien de la Santé a signalé 142 décès dus au coronavirus lundi, portant le nombre de morts à 83 985, mais ces chiffres sont incroyablement bas par rapport à la réalité, la Résistance iranienne signalant que plus de 319 000 ont péri à cause du virus.

De nombreux pays ont pris des mesures énergiques pour arrêter le virus par la vaccination de masse, mais la pandémie ravage toujours le pays parce que les mollahs n’ont pas pris les mesures appropriées.

Les responsables iraniens ont récemment commencé à parler de la façon dont le processus de vaccination a été considérablement ralenti en raison de l’insistance des mollahs à utiliser le vaccin « national » après que le guide suprême Ali Khamenei a interdit l’importation de vaccins occidentaux. Seulement 5,7% de la population a été vaccinée, ce qui est bien inférieur à celui des pays voisins.

Ce déploiement lent signifie que le pays pourrait bientôt connaître sa cinquième vague, quelque chose d’inédit dans le reste du monde, d’autant plus que les variantes indienne et sud-africaine se répandent rapidement.

Alireza Naji, directeur du Centre de recherche de l’université Beheshti, a déclaré jeudi : « Si nous tardons à prendre les mesures nécessaires, nous aurons un cinquième pic avec la variante indienne ou delta.

Maintenant, bien sûr, d’autres responsables ont affirmé avoir travaillé dur pour fournir des vaccins, mais la vérité est qu’ils ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour empêcher les gens de se faire vacciner avec des vaccins sûrs et efficaces.

Au lieu de cela, ils ont utilisé le vaccin “”, qui n’a pas l’approbation de l’Organisation mondiale de la santé ni même des experts iraniens de la santé, et facturent même 196 000 tomans pour se faire vacciner, ce qui signifie que les mollahs profitent à nouveau de la malheur des gens.

La Résistance iranienne a écrit : « Khamenei et son régime font face à une société agitée. Le récent boycott national des fausses élections du régime et les manifestations quotidiennes témoignent de l’état explosif de la société. Le régime a lancé une politique inhumaine de Covid-19 centrée sur l’inaction, la tromperie et le pillage pour réprimer cette société. Khamenei a interdit l’entrée des vaccins parce qu’il veut utiliser le virus mortel et son nombre croissant de morts, comme barrière contre un autre soulèvement national. »

Simplement, les mollahs sont la cause de l’augmentation du nombre de décès dus aux coronavirus parce qu’ils veulent utiliser la pandémie pour réprimer les protestations du peuple, c’est pourquoi Khamenei l’a décrit comme une “bénédiction“. Cependant, les protestations croissantes du peuple montrent que cela a échoué car, naturellement, les Iraniens ne veulent pas se laisser tuer par l’inaction de leur gouvernement face à la pandémie.

7,224FansLike
1,066FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les effets dévastateurs de la pandémie de COVID-19 sur la société iranienne

Les taux de mortalité liés à la Covid-19 en Iran augmentent rapidement, la pandémie a également eu des effets...

 Amnistie internationale condamne l’impunité pour les morts suspectes en prison en Iran

L’ONG Amnistie Internationale s’est basé sur l’examen approfondi des comptes-rendus d’organisations de défense des droits humains et de médias...

L’Iran risque de faire face à une nouvelle oppression

L'Iran risque de faire face à une nouvelle oppression suite à l'annulation des lignes directrices 2030 de l'UNESCO. Le secrétaire...

Mafia de la drogue en Iran : 80 % des drogues ne sont pas traçables

Comme l'a récemment déclaré le porte-parole du Siège pour la lutte contre la traite en Iran, sur les 34...

Le cabinet du gouvernement iranien : le ministre de l’Intérieur recherché par Interpol

Il y a deux semaines, les candidats d'Ebrahim Raïssi aux postes de ministre dans son administration ont été approuvés...

L’équipe de la mafia économique du président iranien

Après avoir présenté les membres de l'équipe économique du président iranien Ebrahim Raïssi, il est devenu clair que ce...

Doit lire

L’objectif du sommet de Bagdad et son impact sur le gouvernement iranien

Le Sommet de Bagdad s'est tenu dans la capitale...

Iran : « La conquête du pouvoir par les courtiers et les corrompus »

La faction du Guide suprême iranien Ali Khamenei cherche...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous