Iran Droits de l'homme Des journalistes iraniens menacés pour avoir dénoncé la torture...

Des journalistes iraniens menacés pour avoir dénoncé la torture (HRW)

-

AFP, Washington, 7 janvier – Sept journalistes iraniens, affirmant avoir été torturés alors qu’ils étaient détenus sans inculpation, ont été menacés par les autorités judiciaires pour avoir témoigné de ces exactions devant une commission présidentielle, affirme l’organisation de défense des droits de l’homme Human Rights Watch (HRW), basée à New York.
“Nous voulons que le gouvernement iranien sache que le monde regarde ce qui arrive à ces jeunes journalistes. Le gouvernement iranien est responsable de leur sécurité”, a déclaré dans un communiqué Sarah Leah Whitson, chef du département de HRW pour le Proche Orient et l’Afrique de Nord.
Le 25 décembre et le 1er janvier, ces journalistes ont affirmé devant une commission enquêtant sur les mauvais traitements infligés aux prisonniers qu’ils avaient été battus, maintenus à l’isolement et soumis à des tortures psychologiques et physiques dans un centre de détention secret.
“Les témoignages des journalistes montrent le rôle de (Saïd) Mortazavi (procureur de Téhéran) qui a autorisé qu’on les torture pour obtenir des aveux et qui les a convaincus d’apparaître à la télévision pour démentir avoir été maltraité lors de leur détention”, ajoute le communiqué.
“Depuis leur audition par la commission, Saïd Mortazavi (…) a menacé chacun de ces anciens détenus de lourdes peines de prison et de s’en prendre aux membres de leurs familles, pour les punir de leurs témoignages”, accuse l’organisation, selon laquelle “le témoignage courageux de ces jeunes journalistes a réaffirmé la preuve du rôle majeur de Mortazavi dans la torture des détenus”.
“Il est temps que le gouvernement iranien enquête sur les abus de Mortazavi et le défère devant la justice”, ajoute HWR.

7,422FansLike
967FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran: une femme âgée malade forcée de dormir dehors dans le froid par les autorités de la prison de Tabriz

Les autorités pénitentiaires de Tabriz ont forcé une femme de 60 ans qui avait besoin de soins médicaux...

Le gouvernement iranien arrête des jeunes dans le cadre des manifestations de novembre 2019

Le 14 octobre, le commandant de la police de l'Azerbaïdjan oriental a annoncé l'arrestation de 176 jeunes qu’il...

Plus de 50000 filles ont faim en Iran

Par la rédaction Des milliers de filles iraniennes souffrent de la faim à ce jour, ce qui entraîne...

L’embargo sur les armes contre de le régime iranien

Dimanche a marqué l'expiration formelle d'un embargo des Nations Unies sur les armes contre la République islamique d'Iran, mais il reste à voir si les restrictions pertinentes seront effectivement levées dans la pratique.

Un projet de loi iranien pour protéger les enfants échoue lamentablement

Le problème est que ces projets de loi vont dans le mauvais sens. Par exemple, le projet de loi...

L’opposition iranienne révèle de nouveaux détails sur les aspects militaires du programme nucléaire de Téhéran

Par PIERRE POOYA Selon de nouvelles informations révélées par le Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), le régime iranien...

Doit lire

Les médias d’État iraniens reconnaissent l’échec du régime

Par Sia Rajabi Les médias d’État iraniens outrepassent quotidiennement la...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous