Iran Femmes Guardian : L’attente de la mort : les enfants...

Guardian : L’attente de la mort : les enfants prisonniers iraniens avant leur exécution – images

-

Vendredi 8 janvier 2016 07.00 GMT, dernières modifications vendredi 8 janvier 2016 11.29 GMT

•Mahsa a 17 ans. Elle est tombée amoureuse d’un garçon et souhaitait l’épouser, mais son père était contre ce mariage. Un jour, ils se sont disputés, elle s’est fâchée et l’a tué avec un couteau de cuisine. Les frères de Mahsa ont demandé la peine de mort.

Photographie : Mots et images dans l’attente de la peine capitale, par Sadegh Souri

Shaqayeq, 15 ans, est emprisonnée depuis environ un an pour braquage à main armée dans un magasin de Téhéran. Elle est son petit ami sont entrés dans le magasin lorsque la police est arrivée, son petit ami s’est échappé, mais Shaqayeq a été arrêtée. Elle a été condamnée à la peine de mort et elle doit atteindre ses 18 ans pour que la peine soit appliquée. Sa grand-mère est venue lui rendre visite après un an.

•Sowgand a 16 ans. Alors qu’elle était seule à la maison, des officiers de police sont entrés avec un mandat et ont trouvé 250 kg d’opium, 30 g de cocaïne et 20 g d’héroïne. Les narcotiques appartenaient à son père, mais comme elle était seule à la maison lorsque les policiers sont arrivés, elle a été arrêtée et emprisonnée. Cela fait presque un an qu’elle est en prison. Aucun membre de sa famille ne lui a rendu visite. Le clergé rend visite aux filles dans la section juvénile tous les jours pour faire des prières de congrégation. Après ces prières, il leur parle des méthodes d’éducation pour les filles et prie Dieu de les pardonner.

•Les femmes prisonnières peuvent garder auprès d’elles leurs enfants avant qu’ils atteignent l’âge de deux ans. Zahra a été marié à l’âge de 14 ans et a deux enfants. Elle a désormais 17 ans et est en prison pour avoir volé des téléphones portables. Elle a déjà été emprisonnée pour le même motif trois fois.

Khatereh a 13 ans. Elle s’est enfuie de chez elle après que son oncle l’a violé. Une semaine plus tard, un groupe de jeunes l’a attaqué dans un parc à Téhéran pour la violer. Pour se sauver, elle s’est blessé volontairement le bras avec un couteau qu’elle portait dans son sac. Les officiers de police l’ont trouvé inconsciente. Après un traitement, elle a été envoyée dans un centre de correction pour délinquant juvénile.

Les prisonnières peuvent sortir dans la cour une heure le matin et une heure le soir.

Les filles font la queue souvent pendant des heures pour de la nourriture.

•Nazanin a 16 ans. Elle a été arrêtée il y a six mois en possession de 621 g de cocaïne. Le juge n’a pas encore prononcé de verdict.

•Mahshid a 15 ans et a été inculpé pour relation hors mariage et transport de drogue. Ses parents sont également en prison pour consommation de drogue. Mahshid sera relâchée dans huit mois après avoir purgé sa peine.

 

source: Guardian 

 

 

 

 

 

7,422FansLike
984FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les Iraniens s’attendent à un changement de régime

Ces jours-ci, des responsables iraniens, dont le ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, expriment leur joie face à...

Le gouvernement pille les pauvres agriculteurs en Iran

Ces derniers mois, les récoltes des agriculteurs iraniens se sont dégradées et leur production d’un an a été détruite....

Retour sur les manifestations de novembre de l’année dernière en Iran

En novembre 2019, des manifestations dans près de 200 villes de toutes les provinces d'Iran ont secoué l'establishment islamiste...

Une preneuse d’otages iranienne défend le massacre des manifestants

L'une des personnes responsables de la prise d’otage du personnel de l'ambassade des États-Unis en 1979 a Téhéran, a...

L’Iran et la douloureuse crise de coronavirus

L'Iran a vécu une semaine douloureuse avec le coronavirus. Malgré tous les mensonges et les dissimulations du gouvernement, le...

Iran: la population ne tolère plus le système de gouvernement actuel

Les médias dirigés par l’État iranien ont tenté de cacher les crises socio-économiques du pays ainsi que l’impasse et...

Doit lire

Les médias d’État iraniens reconnaissent l’échec du régime

Par Sia Rajabi Les médias d’État iraniens outrepassent quotidiennement la...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous