Iran Femmes Le Parlement européen dénonce le mépris total des droits...

Le Parlement européen dénonce le mépris total des droits de la femme et des droits humains en Iran

-

Le Parlement européen dénonce le mépris total des droits de la femme et des droits humains en Iran

Par Pooya Stone

Le Parlement européen a dénoncé la répression des femmes en Iran. Lors d’une séance officielle tenue le jeudi 19 septembre 2019, le Parlement européen a adopté une résolution condamnant le régime iranien pour ses violations des droits de l’homme, en particulier ses violations des droits des femmes.

La résolution mentionnait que le gouvernement iranien avait ordonné des mesures de répression importantes contre «des actes de résistance pacifiques de la part de défenseurs des droits des femmes protestant contre le port obligatoire du voile ». Elles ont été arrêtées et condamnées à de longues peines de prison.

Elle mentionne les cas de Mojgan Keshavarz, Monireh Arabshahi et Yasaman Aryani – des militantes iraniennes qui ont été arrêtées plus tôt cette année pour ne pas porter le voile dans une vidéo mise en ligne.

Le cas de Sahar Khodayari a également été mentionné – un fan de football iranien qui s’est immolée après avoir été arrêté pour avoir tenté d’entrer dans un stade pour regarder un match de football. Elle a pris cette mesure après avoir appris qu’elle devrait passer six mois en prison pour son soi-disant «crime».

La résolution «condamne avec la plus grande fermeté la répression actuelle des femmes qui s’opposent au voile obligatoire et exercent leur droit à la liberté d’expression, d’association et de réunion pacifique; demande au gouvernement iranien de respecter la liberté des femmes iraniennes de choisir leur propre code vestimentaire. “

La résolution appelle également les autorités iraniennes à veiller à ce que les avocats, les journalistes et les défenseurs des droits de l’homme soient en mesure de mener leur travail à l’abri de toute intimidation et de toute menace.

Elle demande à l’appareil judiciaire du pays de mettre immédiatement fin à sa pratique de harcèlement et de censure en ligne et de “respecter les droits universels de tous les individus”, y compris “leurs droits à la liberté d’expression en ligne et hors ligne”.

La résolution du Parlement européen appelle les autorités iraniennes à libérer immédiatement et sans condition tous les défenseurs des droits des femmes arrêtés arbitrairement.

La résolution aborde également la question les ressortissants de double nationalités détenus en Iran. Elle mentionne le cas de Nazanin Zaghari-Ratcliffe, une femme irano-britannique emprisonnée illégalement en Iran depuis avril 2016. Elle a été illégalement détenue pendant plusieurs mois et s’est vu refuser un procès équitable, à la suite de quoi elle a été condamnée à une peine de prison.

À plusieurs reprises, elle a été privée de soins médicaux et sa santé physique et mentale en souffre énormément. Elle se voit maintenant refuser les appels téléphoniques internationaux et ses visites des membres de sa famille sont restreintes.

Le recours à la peine de mort est un autre problème évoqué par la résolution. Il est souligné que cette peine est même utilisée pour punir les auteurs d’infractions mineures au moment des faits.

La résolution appelle l’Iran à prendre des mesures pour abolir la peine de mort et à coopérer avec le rapporteur spécial des Nations unies sur la situation des droits de l’homme en Iran et à lui permettre d’entrer dans le pays.

7,328FansLike
990FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les décideurs occidentaux ont ignoré les relations entre l’Iran et Al-Qaïda

Dans un discours récent, l’ancien secrétaire d’État Mike Pompeo a clairement indiqué que les décideurs politiques occidentaux avaient eu...

Les autorités iraniennes insistent sur les châtiments corporels

Alors que le droit international interdit les châtiments corporels, comme la flagellation et l'amputation, les qualifiant de torture, ils...

Iran : Les États-Unis désignent comme terroristes deux piliers de l’empire économique de Khamenei

Le 13 janvier, le Bureau du contrôle des avoirs étrangers (OFAC) du Département américain du Trésor a désigné deux...

Iran – Khamenei interdit l’importation de vaccins pour COVID 19

En Iran, pas un jour ne se passe sans une triste nouvelle de l'augmentation du nombre de décès liés...

Téhéran met en péril la paix mondiale et régionale par un enrichissement illégal d’uranium

Le mardi 5 janvier, Téhéran a annoncé sa nouvelle violation de l'accord nucléaire de 2015 avec les puissances mondiales,...

La leçon à tirer du « grand complot » des services secret des mollahs d’Iran en France

Ces temps-ci, les crimes et manipulations du régime iranien sont de nouveau des sujets de forte attention à différents...

Doit lire

Les médias d’État iraniens reconnaissent l’échec du régime

Par Sia Rajabi Les médias d’État iraniens outrepassent quotidiennement la...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous