Iran Femmes La police iranienne réprime la mode

La police iranienne réprime la mode

-

BBC

La police des mœurs iranienne a effectué plusieurs descentes à Téhéran, dans une répression apparente des femmes qui ne respectent pas à la lettre le code vestimentaire islamique.
Des témoins ont affirmé que des dizaines de jeunes femmes ont été arrêtées lors de raids dans des centres commerciaux et des boutiques de la capitale.
La police a également confisqués de nombreux vêtements jugés trop révélateurs.
Après avoir remporté les élections parlementaires en février, les conservateurs ont averti qu’ils ne tolèreraient pas ce qu’ils qualifient la corruption sociale.
Cependant, il pourrait s’agir des opérations anti-vice habituelles de l’été, notent les correspondants.
Depuis la révolution de 1979, les lois iraniennes disent que toutes les jeunes femmes doivent porter un voile et un long manteau qui dissimule leur silhouette ou elles seront passibles d’amendes ou d’emprisonnement.

« Une population rebelle »

Des témoins disent que des dizaines de policiers – y compris des femmes officiers en tchadors – ont effectué une descente sur le centre commercial Milad de l’ouest de Téhéran et embarqué des dizaines de jeunes femmes dans des minibus spéciaux.
Les boutiques vendant des vêtements de mode – spécialement des manteaux moulants de couleurs vives – ont aussi été visées.
Le chef de la police de Téhéran a récemment mis en garde que toute personne prise dans ce qu’il appelle de la corruption sociale, sera punie, a dit l’analyste régional de la BBC Sadegh Saba.
Les rapports des autres grandes villes suggèrent que des mesures sévères similaires y sont aussi mises en vigueur, a-t-il ajouté.
Dans la ville historique d’Ispahan, la police a récemment interdit aux femmes mal voilées de paraître dans les endroits publics, a rapporté l’agence de presse officielle du pays.
Elle affirme que la police de la ville a également interdit de jouer de la musique live dans les réceptions et les événements publics.
Depuis la victoire de février, les conservateurs iraniens font pression sur les autorités pour combattre ce qu’ils appellent l’érosion des valeurs islamiques, dit notre analyste.
L’aile dure est outrée que les femmes défient progressivement les règles en portant des manteaux plus courts, plus étroits et de couleurs plus vives, spécialement durant les mois brûlants de l’été.
Mais beaucoup d’observateurs pensent que ces mesures répressives seront contre-productives dans un pays comptant une population jeune, éduquée et de plus en plus rebelles, ajoute notre analyste.

7,283FansLike
990FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran: la tuerie des porteurs de carburant baloutche et manifestations à Saravan

Le 22 février, les forces du CGRI ont ouvert le feu sur un groupe de porteurs de carburant à...

Syrie : les États-Unis mènent un raid meurtrier contre des milices pro-Iran

Le président américain, Joe Biden, a autorisé, jeudi 25 février, une frappe en Syrie contre des infrastructures appartenant à...

Des ressortissants iraniens demandent à l’Union européenne de sanctionner le régime

Belga - Des ressortissants iraniens ont manifesté lundi matin au rond-point Schuman à Bruxelles pour demander à l'Union européenne...

La pauvreté en Iran est-elle le résultat de sanctions ou de la gabegie des mollahs ?

La situation économique du peuple iranien est si mauvaise qu’elle est devenue le sujet de conversation de la rue...

Iran : Pourquoi Khamenei a-t-il peur de l’Internet par satellite ?

Il y a beaucoup de nouvelles ces jours-ci sur la finalisation de l'Internet par satellite. Elon Musk, PDG de...

Iran : Le régime produit de l’uranium métal en violation de l’accord de 2015

Avec AFP : L'Agence internationale de l'énergie atomique a annoncé mercredi que l'Iran avait démarré la production d'uranium métal...

Doit lire

Les médias d’État iraniens reconnaissent l’échec du régime

Par Sia Rajabi Les médias d’État iraniens outrepassent quotidiennement la...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous