Iran Femmes Palmarès de la Cinéfondation à Cannes: une Iranienne 1er...

Palmarès de la Cinéfondation à Cannes: une Iranienne 1er prix

-

CANNES, (AFP) – Le premier prix du palmarès des courts métrages d’étudiants les plus prometteurs (sélection Cinéfondation) a été attribué vendredi à Cannes à une étudiante iranienne qui étudie le cinéma à Chicago, a annoncé vendredi le jury, présidé par la réalisatrice néo-zélandaise Jane Campion.

La compétition portait sur dix-huit courts métrages (14 fictions et 4 animations), sélectionnés au départ parmi 1.550 projets présentés par 277 écoles de cinéma du monde entier.

Le 1er prix a été attribué à “Needle” (une fiction de 21 minutes sur une jeune fille qui va se faire percer les oreilles, sur fond de dispute entre ses parents). L’Iranienne Anahita Ghazvinizadeh, étudiante au School of the Art Institute of Chicago aux Etats-Unis, remporte un prix de 15.000 euros et a également l’assurance que son premier long métrage sera présenté au Festival de Cannes.

Le 2ème prix est revenu à “En attendant le dégel” réalisé par la Belge Sarah Hirtt qui étudie à l’INSAS en Belgique.

Le 3ème prix ex-aequo a été remporté par l’étudiant roumain Tudor Cristian Jurgiu et au Slovaque Matus Vizar.

La Cinéfondation a été créée par le président du festival de Cannes, Gilles Jacob.

La présidente du jury en 2013, Jane Campion, a elle-même été découverte à Cannes pour ses courts métrages, avant de remporter la Palme d’Or en 1993 pour “La leçon de piano”.

 

7,422FansLike
984FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les Iraniens s’attendent à un changement de régime

Ces jours-ci, des responsables iraniens, dont le ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, expriment leur joie face à...

Le gouvernement pille les pauvres agriculteurs en Iran

Ces derniers mois, les récoltes des agriculteurs iraniens se sont dégradées et leur production d’un an a été détruite....

Retour sur les manifestations de novembre de l’année dernière en Iran

En novembre 2019, des manifestations dans près de 200 villes de toutes les provinces d'Iran ont secoué l'establishment islamiste...

Une preneuse d’otages iranienne défend le massacre des manifestants

L'une des personnes responsables de la prise d’otage du personnel de l'ambassade des États-Unis en 1979 a Téhéran, a...

L’Iran et la douloureuse crise de coronavirus

L'Iran a vécu une semaine douloureuse avec le coronavirus. Malgré tous les mensonges et les dissimulations du gouvernement, le...

Iran: la population ne tolère plus le système de gouvernement actuel

Les médias dirigés par l’État iranien ont tenté de cacher les crises socio-économiques du pays ainsi que l’impasse et...

Doit lire

Les médias d’État iraniens reconnaissent l’échec du régime

Par Sia Rajabi Les médias d’État iraniens outrepassent quotidiennement la...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous