Iran Femmes Iran: polémique sur un record de natation pas conforme...

Iran: polémique sur un record de natation pas conforme à la charia

-

AFP: Une Iranienne affirme dans la presse et sur les réseaux sociaux avoir été privée d’un record de nage en eau libre car sa tenue n’était pas conforme à la loi islamique, une version démentie par les autorités, selon lesquelles sa performance n’est pas reconnue internationalement.

Elham Asghari, professeur de natation âgée de 32 ans, affirme avoir parcouru 18 km en brasse pendant huit heures sur une plage réservée aux femmes dans la mer Caspienne, dans le nord de l’Iran, le 11 juin.

Mais le ministère des Sports a refusé d’homologuer ce record car la nageuse portait une tenue non-conforme à la charia, la loi islamique en vigueur en Iran, a-t-elle affirmé dans une vidéo postée sur Youtube (http://www.youtube.com/watch?v=W25hWnzmTWg) quelques jours plus tard.

“J’avais un vêtement islamique et je suis entrée dans la mer avec l’autorisation de la Fédération pour battre un record”, assure Elham Asghari au journal Bahar (réformateur), le 26 juin.

Mais un représentant de la Fédération, présent ce jour-là, refuse d’homologuer ce record “car la vice-ministre des Sports lui a dit (que sa combinaison) ne pouvait être appelée vêtement de natation en eau libre”, affirme-t-elle.

Lors de sa performance, la nageuse portait une combinaison de plongée, un bonnet, une cape et un foulard islamique, des “vêtements qui pèsent 6 kilos quand ils sont gorgés d’eau”.

Alors que les messages de soutien affluent sur sa page Facebook (https://www.facebook.com/asghari.athlete), qui comptait jeudi plus de 7.600 fans, cette version est contredite par les autorités qui mettent en doute la véracité des faits.

“Il n’y avait aucun représentant (de la Fédération) et il n’est pas clair si elle a vraiment nagé 18 kilomètres”, estime Shahrnaz Vernoos, conseillère pour les affaires féminines de la Fédération, interrogée par Mehrkhane.com, un site d’informations sur la famille et les femmes.

Mme Vernoos affirme que “la nage féminine en eau libre est contraire aux règles du ministère des Sports et de la Jeunesse”, sans préciser quelles sont ces règles. “Depuis trois ans il n’y a eu aucune compétition”, ajoute la conseillère.

Reza Habibi, membre du comité technique de la Fédération de natation, explique pour sa part qu’il n’existe pas d'”homologation des records en eau libre dans le monde”.

Selon lui, la distance que Mme Asghari prétend avoir parcouru n’entre pas dans les compétitions reconnues par la Fédération internationale (Fina) qui sont 5, 10, 15 et 25 km.

“Ce qu’elle a fait est un acte personnel sans coordination avec la fédération et le ministère”, ajoute-t-il.

7,422FansLike
984FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les Iraniens s’attendent à un changement de régime

Ces jours-ci, des responsables iraniens, dont le ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, expriment leur joie face à...

Le gouvernement pille les pauvres agriculteurs en Iran

Ces derniers mois, les récoltes des agriculteurs iraniens se sont dégradées et leur production d’un an a été détruite....

Retour sur les manifestations de novembre de l’année dernière en Iran

En novembre 2019, des manifestations dans près de 200 villes de toutes les provinces d'Iran ont secoué l'establishment islamiste...

Une preneuse d’otages iranienne défend le massacre des manifestants

L'une des personnes responsables de la prise d’otage du personnel de l'ambassade des États-Unis en 1979 a Téhéran, a...

L’Iran et la douloureuse crise de coronavirus

L'Iran a vécu une semaine douloureuse avec le coronavirus. Malgré tous les mensonges et les dissimulations du gouvernement, le...

Iran: la population ne tolère plus le système de gouvernement actuel

Les médias dirigés par l’État iranien ont tenté de cacher les crises socio-économiques du pays ainsi que l’impasse et...

Doit lire

Les médias d’État iraniens reconnaissent l’échec du régime

Par Sia Rajabi Les médias d’État iraniens outrepassent quotidiennement la...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous