Iran Iran (actualité) Twitter suspend les comptes du régime iranien pour dénoncer...

Twitter suspend les comptes du régime iranien pour dénoncer la répression des minorités

-

Twitter suspend les comptes du régime iranien

Twitter a annoncé avoir suspendu les comptes de plusieurs médias d’Etat iraniens en raison des persécutions de la minorité religieuse bahaïe. Un message en anglais – « Compte suspendu. Twitter suspend les comptes qui violent ses règles » – barre depuis vendredi les pages de l’agence de presse officielle Irna, du Club des jeunes journalistes et de deux comptes de l’agence de presse Mehr, proche des conservateurs modérés. Le commentateur Ali Akbar Raefipoor a également été visé.

Un responsable de Twitter a justifié ces suspensions par le harcèlement coordonné et ciblé de membres de la communauté bahaïe mené par ces organes.

Twitter et Facebook interdit en Iran

Les tensions dans la région, qui ont atteint un nouveau pic vendredi avec la saisie d’un pétrolier britannique par la République islamique, avaient alimenté les spéculations sur les motifs du géant californien. L’agence Mehr pensait ainsi avoir été sanctionnée après un article sur l’arraisonnement du tanker Setna Impero dans le détroit d’Ormuz.

Le réseau social est officiellement interdit en Iran, comme Facebook, mais de nombreux responsables détiennent des comptes.

Les Iraniens ordinaires sont obligés d’y accéder en utilisant des « réseaux privés virtuels » ou VPN qui dissimulent leur localisation.

Le régime islamiste cible les fidèles de la foi bahaïe qu’elle considère comme des hérétiques.

Les bahaïs croient en l’unité des religions et en l’égalité entre hommes et femmes. Ils seraient sept millions dans le monde, dont 300.000 en Iran où ils n’ont notamment pas accès aux études supérieures ni à des postes au sein du gouvernement.

7,331FansLike
990FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les décideurs occidentaux ont ignoré les relations entre l’Iran et Al-Qaïda

Dans un discours récent, l’ancien secrétaire d’État Mike Pompeo a clairement indiqué que les décideurs politiques occidentaux avaient eu...

Les autorités iraniennes insistent sur les châtiments corporels

Alors que le droit international interdit les châtiments corporels, comme la flagellation et l'amputation, les qualifiant de torture, ils...

Iran : Les États-Unis désignent comme terroristes deux piliers de l’empire économique de Khamenei

Le 13 janvier, le Bureau du contrôle des avoirs étrangers (OFAC) du Département américain du Trésor a désigné deux...

Iran – Khamenei interdit l’importation de vaccins pour COVID 19

En Iran, pas un jour ne se passe sans une triste nouvelle de l'augmentation du nombre de décès liés...

Téhéran met en péril la paix mondiale et régionale par un enrichissement illégal d’uranium

Le mardi 5 janvier, Téhéran a annoncé sa nouvelle violation de l'accord nucléaire de 2015 avec les puissances mondiales,...

La leçon à tirer du « grand complot » des services secret des mollahs d’Iran en France

Ces temps-ci, les crimes et manipulations du régime iranien sont de nouveau des sujets de forte attention à différents...

Doit lire

Les médias d’État iraniens reconnaissent l’échec du régime

Par Sia Rajabi Les médias d’État iraniens outrepassent quotidiennement la...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous