IranIran (actualité)Iran : la participation, clé d'un vote acquis aux...

Iran : la participation, clé d’un vote acquis aux conservateurs

-

Le Figaro, 15 mars – Par Georges Malbrunot (à Téhéran) – Moins de 51 % de participation constituerait une humiliation pour un régime qui a besoin de l’onction du suffrage universel.

Le régime islamiste redoutait une abstention massive aux élections législatives d’hier en Iran, qui devaient être remportées par les conservateurs proches du président Mahmoud Ahmadinejad.

Quelque 44 millions d’électeurs étaient appelés à choisir les 290 députés du nouveau Parlement. Comme aux législatives de 2004, les organes supervisant ces élections dominées par les conservateurs ont disqualifié plus de 2 000 candidats, pour la plupart proches des réformateurs. De ce fait, ces derniers ont déjà pronostiqué leur défaite. Et le président Mahmoud Ahmadinejad est a priori assuré de conserver une majorité dans la prochaine Assemblée.

La seule inconnue était donc le taux de participation, qui ne sera pas connu avant dimanche. Moins de 51 % celui de 2004, déjà le plus bas de l’histoire de la République islamique constituerait une humiliation pour un régime qui a besoin de l’onction du suffrage universel pour valider ses prétentions démocratiques.

Après le guide suprême Ali Khamenei, ce fut au tour de la télévision d’État de diffuser en boucle hier des appels au civisme. Mais les Téhéranais rencontrés dans les rues semblaient surtout préoccupés par les achats de Norouz, le Nouvel An iranien, le 21 mars.

Soumis à des sanctions par la communauté internationale qui soupçonne Téhéran de fabriquer une bombe atomique à des fins militaires, le régime a profité du scrutin pour mobiliser ses partisans contre «le danger extérieur».

7,224FansLike
1,038FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les candidats à la présidentielle ont contourné le sujet de l’économie mourante de l’Iran

Contourner la situation économique et les plans des candidats à la présidentielle est une vieille histoire dans les campagnes...

L’Iran perd son droit de vote à l’ONU

Mercredi 2 juillet, le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres a reproché au gouvernement iranien de refuser de...

Les pourparlers du JCPoA de Vienne ne sont pas parvenus à une conclusion définitive

À la veille du cinquième cycle de pourparlers de Vienne entre l'Iran et les puissances mondiales sur les projets...

Comment l’Occident devrait réagir à l’élection présidentielle en Iran

Le Conseil des gardiens iranien, qui supervise les élections, a annoncé mercredi dernier la liste définitive des candidats approuvés...

Iran: le Conseil des gardiens contrôlé par Khamenei nomme quasiment Ebrahim Raïssi à la présidence

Suite à la décision du Conseil des gardiens, seuls sept candidats parmi 529 personnes ont été autorisés à se...

Le régime iranien, craignant les protestations, plaide pour la levée des sanctions

La crise économique a paralysé le régime iranien, et ses ressources financières et sa puissance sont presque nulles. Le...

Doit lire

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous