IranNucléaireAhmadinejad: l'"Iran nucléaire" maîtrise pleinement l'enrichissement de l'uranium

Ahmadinejad: l' »Iran nucléaire » maîtrise pleinement l’enrichissement de l’uranium

-

AP, 28 août – Le président Mahmoud Ahmadinejad a réaffirmé mardi que l’Iran maîtrise désormais pleinement l’enrichissement de l’uranium, et averti les puissances occidentales que le dialogue, et non les menaces, était la seule façon de traiter avec Téhéran. Il a également déclaré que l’Iran était prêt à « combler le vide politique » chez son voisin irakien.

« Aujourd’hui, l’Iran est un Iran nucléaire », a-t-il proclamé lors d’une conférence de presse à Téhéran. « Cela signifie qu’il maîtrise la totalité du cycle de combustion nucléaire ».

Ahmadinejad a cependant précisé que l’Iran entend ancrer son programme nucléaire sur une « voie pacifique ».

Ces déclarations interviennent au lendemain de commentaires de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) selon lesquels Téhéran lui offre, jusqu’à un certain point, son assistance dans le cadre de l’enquête de l’agence onusienne sur un projet secret présumé d’enrichissement de l’uranium dont les Etats-Unis affirment qu’il est lié à un programme d’armement.

Téhéran et l’AIEA ont par ailleurs trouvé récemment un accord sur un calendrier pour que l’Iran réponde aux dernières questions sur son programme nucléaire controversé. Les Etats-Unis ont critiqué cet accord, estimant qu’il ne protégerait pas l’Iran d’une troisième série sanctions. Une position qui a provoqué la réprobation de certains diplomates, et qu’a violemment attaquée Ahmadinejad mardi.

George W. Bush est un dirigeant « malicieux, égoïste et arrogant », a laissé entendre Ahmadinejad dans une tirade qui ne nommait pas directement le président américain.

Le président iranien a également averti lors de cette conférence de presse qu’un « effondrement » de l’autorité politique était imminent en Irak, et que l’Iran était prêt à combler ce « vide ».

« Le pouvoir politique des occupants va s’effondrer rapidement », a-t-il déclaré à propos de la présence américaine en Irak. « Bientôt, nous verrons un immense vide politique dans la région. Evidemment, nous sommes prêts à combler le vide, avec l’aide de nos voisins et amis régionaux comme l’Arabie saoudite, et avec l’aide de la nation irakienne ».

Les Etats-Unis accusent Téhéran de soutenir les insurgés chiites en Irak, des affirmations démenties par l’Iran. AP

7,062FansLike
1,114FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

L’économie iranienne est en chute libre

Il n'est pas exagéré de dire que l'économie iranienne est en chute libre. Tous les indicateurs économiques suggèrent que...

Iran : les manifestations contre la flambé du prix du pain

Les observateurs en Iran pensent que des manifestations à l'échelle nationale font suite à la décision du régime iranien...

La fuite des capitaux s’accélèrent en Iran

L'une des crises majeures actuelles de l'économie iranienne est la fuite des capitaux, qui est mise en œuvre par...

L’incurable crise du logement en Iran

Après qu'Ebrahim Raïssi a pris ses fonctions l'année dernière en tant que président du régime iranien, il a promis...

Ce que l’on sait de l’association Al-Movaheddin du régime iranien

L’association caritative Al-Movaheddin du régime iranien a été créée en 1987 par Hussein Marashi, le cousin d'Effat Marashi, qui...

Aucune entreprise étrangère n’est disposée à investir dans les ports du régime iranien

Un bref regard sur l'ampleur des investissements étrangers dans l'économie iranienne révèle la situation réelle de la situation économique...

Doit lire

La dégradation progressive du sol iranien, une menace irréversible

Le sol iranien connaît une mort lente et silencieuse....

La contestation en Iran

Les experts et observateurs du régime iranien expriment ouvertement...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous