IranNucléaireIran : Un responsable de la sécurité nationale doit...

Iran : Un responsable de la sécurité nationale doit rencontrer l’UE pour discuter des dernières fric

-

Iran : Un responsable de la sécurité nationale doit rencontrer l’UE pour discuter des dernières infractions

Iran Focus

Paris, 5 sept. – L’Iran enverra son chef de la sécurité national, Hassan Rohani à La Haye lundi. Les Pays-Bas occupent actuellement la présidence tournante de l’UE.

Le porte-parole du ministère des affaires étrangères Hamid Reza Assefi a dit à la presse à Téhéran : « Nous menons actuellement des discussions très sensibles avec les Européens ». Il a ajouté que Rohani conduira une série de pourparlers avec les autorités néerlandaises.

Ces deux derniers jours, les ministres des affaires étrangères européens se sont réunis à Maastricht pour discuter de l’échec de l’Iran à coopérer pleinement avec l’Agence internationale de l’énergie atomique. L’Iran cache un programme nucléaire clandestin depuis 18 ans. Il a été révélé en août 2002 par le Conseil national de la Résistance iranienne.

Téhéran est actuellement sous la surveillance des Etats-Unis et de l’Europe à la suite d’un rapport de l’AIEA condamnant sa non-conformité dans de nombreux domaines. Cette semaine, Colin Powell a confirmé que les USA avait l’intention de saisir le Conseil de sécurité de l’ONU sur les infractions iraniennes au Traité de Non Prolifération nucléaire.

Le ministre hollandais des Affaires étrangères Bernard Bot a indiqué à la presse que « nous sommes tombés d’accord sur la nécessité d’envoyer un signal fort à l’Iran pour qu’il coopère avec l’AIEA. » Le ministre britannique des affaires étrangères Jack Straw et son homologue allemand Joschka Fischer ont dit ces derniers jours qu’ils avaient été très « déçus » par les activités nucléaires de Téhéran.

Hier dans une interview à l’agence Associated Press, le régime iranien a reconnu pour la première fois avoir développé de la technologie qui lui permettra en 2006 d’extraire son propre uranium de couche souterraine profonde dans son désert central, à 300 miles au sud de Téhéran.

L’AIEA, dont le dernier rapport indique que l’Iran a l’intention d’enrichir plus de 30 tonnes d’uranium, discutera de ses dernières découvertes sur les activités nucléaires iraniennes lors d’une réunion du conseil des gouverneurs à Vienne le 13 septembre.

7,062FansLike
1,125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les manifestations se poursuivent en Iran avec des slogans à bas Khamenei-Raïssi

Lors de la nomination de son cabinet au Parlement l'année dernière, le président des mollahs, Ebrahim Raïssi, a...

Le vice-président américain Mike Pence chez les Moudjahidine du Peuple d’Iran en Albanie

Le vice-président américain Mike Pence s’est rendu jeudi chez les Moudjahidine du Peuple d’Iran en Albanie, pour apporter son...

La propagation de la toxicomanie en Iran et les objectifs du régime

Un citoyen de Shiraz, victime de la politique criminelle du régime iranien, a évoqué la politique du régime consistant...

Braquage d’une banque dans la zone la plus sécurisée de Téhéran

— "Des braqueurs professionnels ont volé plus de 160 coffres-forts" dans une succursale de la Banque Melli, selon les...

Iran : Les enfants travailleurs exposés à des lésions irréparables tout au long de leur vie

Lancée en 2002, la Journée mondiale contre le travail des enfants est célébrée le 12 juin. L'article 32 de...

La manière la plus extrême de détruire la nation iranienne

Après plus de 40 ans de destruction du pays, le régime iranien a encore accéléré cette destruction pendant le...

Doit lire

Le vice-président américain Mike Pence chez les Moudjahidine du Peuple d’Iran en Albanie

Le vice-président américain Mike Pence s’est rendu jeudi chez...

La dégradation progressive du sol iranien, une menace irréversible

Le sol iranien connaît une mort lente et silencieuse....

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous