Iran Nucléaire Nucléaire: l'AIEA confirme le départ prochain de M. Heinonen...

Nucléaire: l’AIEA confirme le départ prochain de M. Heinonen pour Téhéran

-

AFP, Vienne, 18 avril – L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a confirmé vendredi que son directeur-adjoint, Olli Heinonen, se rendra à Téhéran la semaine prochaine pour des discussions avec les autorités iraniennes autour du programme nucléaire controversé de l’Iran.

“Une équipe emmenée par M. Heinonen se rendra à Téhéran en début de semaine prochaine pour rencontrer des officiels”, a déclaré une porte-parole, Melissa Fleming, au siège de l’agence à Vienne.
Elle a également confirmé des informations de l’agence officielle Isna vendredi selon lesquelles ces entrevues porteraient sur les “prétendues études” à caractère militaire iraniennes.

Ces études, dont Téhéran nie l’existence, portent selon l’AIEA notamment sur la confection d’ogives, la possible conversion du missile Shahab-3 en missile nucléaire ou encore des installations pour des essais nucléaires souterrains.

Les craintes de l’AIEA sont étayées par une documentation détaillée présentée par M. Heinonen à des diplomates à Vienne le 25 février, et suggérant que Téhéran a mené ces travaux après 2003, date à laquelle, selon des analyses des services de renseignement américain (NIE, National Intelligence Estimates), l’Iran n’avait plus de programme nucléaire.

Selon un responsable iranien cité sous le couvert de l’anonymat par Isna, la visite de M. Heinonen se déroulera lundi et mardi.

“Comme il existe des divergences d’opinion entre l’Iran et l’Agence sur l’examen des +prétendues études+, les discussions de lundi se concentreront sur les moyens d’étudier cette question”, a affirmé cette source.

Durant son séjour à Téhéran, M. Heinonen sera accompagné du directeur du Département sécurité et protection nucléaire de l’AIEA, Herman Nackaerts, et rencontrera le chef-adjoint du Conseil suprême de la sécurité nationale, Javad Vaïdi, l’ambassadeur iranien auprès de l’AIEA, Ali Asghar Soltanieh, et le directeur-adjoint de l’organisation iranienne à l’énergie atomique, Mohammad Saeedi, selon Isna.
Le chef de l’AIEA, Mohamed ElBaradei, avait annoncé jeudi à Berlin qu’une délégation de l’agence se rendrait la semaine prochaine à Téhéran.

“L’Iran doit prendre des mesures pour fournir l’assurance à la communauté internationale que son programme est exclusivement pacifique”, avait-il clamé.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a déjà adopté quatre résolutions, dont trois assorties de sanctions, sans réussir à contraindre l’Iran à suspendre son programme d’enrichissement d’uranium.

Téhéran assure que son programme nucléaire est purement civil et a affirmé avoir apporté toutes les explications nécessaires sur ce dossier, qu’il juge désormais “clos”.

7,331FansLike
990FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les décideurs occidentaux ont ignoré les relations entre l’Iran et Al-Qaïda

Dans un discours récent, l’ancien secrétaire d’État Mike Pompeo a clairement indiqué que les décideurs politiques occidentaux avaient eu...

Les autorités iraniennes insistent sur les châtiments corporels

Alors que le droit international interdit les châtiments corporels, comme la flagellation et l'amputation, les qualifiant de torture, ils...

Iran : Les États-Unis désignent comme terroristes deux piliers de l’empire économique de Khamenei

Le 13 janvier, le Bureau du contrôle des avoirs étrangers (OFAC) du Département américain du Trésor a désigné deux...

Iran – Khamenei interdit l’importation de vaccins pour COVID 19

En Iran, pas un jour ne se passe sans une triste nouvelle de l'augmentation du nombre de décès liés...

Téhéran met en péril la paix mondiale et régionale par un enrichissement illégal d’uranium

Le mardi 5 janvier, Téhéran a annoncé sa nouvelle violation de l'accord nucléaire de 2015 avec les puissances mondiales,...

La leçon à tirer du « grand complot » des services secret des mollahs d’Iran en France

Ces temps-ci, les crimes et manipulations du régime iranien sont de nouveau des sujets de forte attention à différents...

Doit lire

Les médias d’État iraniens reconnaissent l’échec du régime

Par Sia Rajabi Les médias d’État iraniens outrepassent quotidiennement la...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous