Life in IranLa vie en IranL’Iran a les routes les plus dangereuses au monde

L’Iran a les routes les plus dangereuses au monde

-

L’Iran a les routes les plus dangereuses au monde

Durant les 20 dernières années, plus de 400.000 personnes ont perdu la vie dans des accidents de la route en Iran. L’an dernier, 17.000 personnes ont été tuées et 300.000 personnes ont été blessées lors des accidents de la route à travers le pays. Le taux d’accidents de la route en Iran est 20 fois plus élevé que la moyenne mondiale. Toutes les 19 minutes, une personne est tuée dans un accident de la route en Iran.

L’agence de presse officielle Mehr a rapporté le 18 mai : « Selon les statistiques des services médicaux, de 1994 à 2014, plus de 400.000 personnes ont perdu la vie dans des accidents de circulation. En 2014, environ 17.000 personnes ont été tuées et 300.000 personnes ont été blessées dans des accidents de la route. »

L’an dernier, pendant une période de quatre mois, 5801 personnes ont perdu la vie dans des accidents de la route en Iran. Ce chiffre est plus élevé que le nombre des soldats Américains tués dans la guerre en Irak en 2003 (4487 tués). Ghadir Mahdavi, le président de l’Institut des assurances en Iran, a reconnu que le taux de mortalité dans les accidents de la route en Iran, en comparaison à d’autres pays, est assez élevé (source : un dépêche de l’agence officiel Irna, datée du 20 septembre 2014).

Le bureau de représentation en Iran de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a récemment déclaré que le taux d’accidents de la route en Iran est 20 fois plus élevé que la moyenne mondiale et a précisé qu’en Iran, toutes les 19 minutes une personne perd la vie sur les routes.

Une dépêche de l’agence officiel Irna précise : « De nombreux experts estiment qu’une des raisons de l’augmentation des accidents de la route c’est la pression de travail sur les conducteurs professionnels, en raison des coûts écrasants de la vie et de l’inflation. Nous constatons que la plupart des conducteurs qui sont à l’origine des accidents de la route disposent de très peu de revenus. Cela les fait obliger à travailler de longues heures sans se reposer. Ainsi, le risque d’accident est considérablement augmenté par la fatigue et la somnolence du conducteur. »

L’Irna a ajouté : « Etant donné la qualité médiocre de certains véhicules produits dans la pays et certains véhicules importés, nous ne pouvons pas attendre à une baisse du nombre d’accidents de la route en Iran. Le mauvais état des routes et la non-conformité avec les standards de sureté des véhicules en circulation dans le pays sont les deux principales cause du nombre élevé des accidents de la route en Iran. »

7,257FansLike
1,022FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le commandant adjoint de la Force Qods iranienne est mort

Le général de brigade Mohammad Hejazi, commandant adjoint de la Force Qods des pasdaran iraniens, est mort, a annoncé...

L’UE sanctionne le chef des pasdaran iraniens

L'Union européenne a imposé des sanctions à huit commandants des forces iraniennes, dont le chef des Gardiens de la...

Cent infirmières émigrent d’Iran chaque mois

«Le taux d’émigration des infirmières a augmenté par rapport aux années précédentes, et 100 infirmières émigrent chaque mois d’Iran...

Le régime iranien en bas de l’échelle (150ième rang) en ce qui concerne les droits des femmes

Dans le rapport mondial en 2021 sur l'écart entre les sexes récemment publié par le Forum économique mondial, l'Iran...

Le JCPOA et les paradoxes de l’Iran

Alors que la colère du peuple iranien pour l’accord Iran-Chine s’intensifie, le ministre des Affaires étrangères du régime, Mohammad...

Le régime en Iran bloque Internet pour mettre fin aux protestations

Les responsables iraniens ont redoublé d’efforts pour censurer le contenu d’Internet. Ils ont essayé de bloquer les médias sociaux....

Doit lire

Les médias d’État iraniens reconnaissent l’échec du régime

Par Sia Rajabi Les médias d’État iraniens outrepassent quotidiennement la...

Les experts préviennent que l’environnement iranien évolue vers un point de non-retour

Par Jubin Katiraie Selon le Centre de statistique de l'Iran,...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous